ZËRO

  • c'est plutôt :
    rock psychédélique essentiel, kraut Bästard noise
  • le :
    1er décembre
  • ce sera :
    au périscope
  • entrée :
    10
  • site web :

ZËRO (rock psychédélique essentiel, kraut Bästard noise hautement addictif -Lyon)

Au départ, une équipée vertigineuse, presque impossible. Zëro respire à travers Eric Aldéa, Franck Laurino, Ivan Chiossone et François Cuilleron, tous d’anciens membres de Bästard et Narcophony.
A l’arrivée, d’imperturbables arrangements d’une richesse et d’une finesse rares. Pas besoin de technologie science-fictionnelle. Tout est fait comme il l’a toujours été. Live, monolithique, en groupe, entre rigueur et totale décontraction, le son étant leur seul motif de perfectionnisme et d’obstination. Il suffit de les voir en concert pour le comprendre.
Liberté d’expression totale, où les turbulences punk des premiers Devo embrassent le blues mal léché de Captain Beefheart et le jazz cosmique de Sun Ra.

Zëro ne se contente pas d’avancer, il invente. Päte-à-modelé frappée-métissée de Gene Vincent sous extasy, qui croise en chemin le krautrock de Can et Kraftwerk dans l’épopée psychédélique et harmonique de Battles qui collaboreraient avec Les Cramps.
Roller coaster halluciné, assumé, hautement addictif et cérébral, mais toujours digeste.

Chaque titre s’évade du précédent, fuyant la routine et l’étiquette comme la peste, avec un rictus bien trempé, une bonne boite à blague sous le bras. Les disques se dévoilent avec la malice d’une boite d’illusionniste, d’un vice sans fin où le plaisir et la surprise sont sans cesse renouvelés.

http://zeromusik.bandcamp.com/album/hungry-dogs-in-the-backyard

ai trouvé ce texte sur FB, merci à l’anonyme qui l’a écrit

Related Entries
© Copyright - PLAYbox - Website by Sioo